Seneclic

🛑 Le président de la République s’est adressé aux Français pour faire part de nouvelles mesures sanitaires pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

Écoles fermées, mesures de freinage pour toute la France… Ce qu’a annoncé Emmanuel Macron

Ce mercredi 31 mars, Emmanuel Macron s’est adressé aux Français pour faire part de nouvelles mesures sanitaires pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Il a annoncé notamment le passage de l’ensemble du territoire aux mesures de freinage renforcées, ainsi que la fermeture des crèches, écoles, collèges et lycées pendant trois semaines.

Lors de sa prise de parole, ce mercredi 31 mars, le président a annoncé des mesures fortes pour le mois d’avril : fermeture des écoles et élargissement des mesures de freinage renforcé à toute la France.

La France dans « une course de vitesse » contre le virus

La crise sanitaire que nous traversions dure depuis maintenant plus d’un an [bientôt 100 000 familles auront été endeuillées a rappelé Emmanuel Macron en préambule. Nous allons tenir encore, a annoncé le Président de la République. Si nous savons nous organiser dans les prochaines semaines alors nous verrons le bout du tunnel. Il a ensuite appelé à la mobilisation de chacun pour le mois d’avril à venir

Ces dernières semaines nous faisons face à une nouvelle donne, nous sommes entrés dans une course de vitesse : d’un côté, le déploiement de la vaccination, et de l’autre, la propagation dans toute l’Europe d’une nouvelle forme de virus, une épidémie dans l’épidémie, une forme plus dangereuse, rappelant que 44 % des patients en réanimation ont aujourd’hui moins de 60 ans. Nous sommes en train de subir une accélération du variant a annoncé le président, annonçant un nouveau cap fixé pour les mois à venir, demandant à fournir un effort supplémentaire.

Élargissement des mesures de freinage renforcé à toute la France

Emmanuel Macron a annoncé l’élargissement à l’ensemble du territoire métropolitain des mesures de freinage jusqu’alors mise en place dans 19 départements, dès ce samedi soir, et pour quatre semaines.
Chacun doit veiller à limiter au maximum les contacts, les rencontres : concrètement, le couvre-feu à 19 heures sera maintenu, le télétravail sera systématisé, les commerces seront fermés selon la liste déjà définie dans les 19 départements. De plus, les déplacements interrégionaux seront interdits après le 5 avril, et les déplacements de plus de 10 km seront interdits sans attestation. Pas d’attestation, donc, sauf pour les déplacements de plus de 10 km : nous faisons le choix de la confiance, de la respiration.
Comme l’an passé, une tolérance sera observée pour les déplacements ce week-end de Pâques

Fermeture des écoles

L’épineuse question des établissements scolaires a également été évoquée par Emmanuel Macron. Celles-ci fermeront à compter de vendredi soir, pour trois semaines les crèches, les écoles, les collèges et les lycées. Le calendrier scolaire sera adapté.
La formule retenue par le gouvernement : une semaine de cours à distance, à compter du 6 avril, deux semaines de vacances, puis, pour la dernière semaine évoquée, le 26 avril les cours reprendront en présentiel pour les élèves de maternelle et de primaire. Enfin, le 3 mai, ce sera le retour en classe pour les collèges et les lycées.
Les étudiants pourront continuer à se rendre dans les établissements pour une journée de cours par semaine
Augmentation des capacités en réanimation

Après avoir salué le travail des soignants, le Président a annoncé des renforts supplémentaires dans les services de réanimation, pour porter la capacité à un peu plus de 10 000 lits, avec l’ouverture de nouvelles capacités d’accueil dans des hôpitaux parisiens.
« Vacciner, vacciner, vacciner »

Vacciner, vacciner, vacciner, a martelé Emmanuel Macron. 1 700 centres de vaccination ont ouvert pour Pfizer et Moderna a rappelé le président. Au total, «250 000 professionnels (médecins, vétérinaires, pompiers…) sont aujourd’hui prêts à contribuer à cet effort national». Si vous avez plus de 55 ans et être atteint d’une comorbidité, vous pouvez aujourd’hui prendre rendez-vous avec votre médecin ou votre pharmacien pour être vacciné avec AstraZeneca.
À partir du 16 avril, les premiers rendez-vous seront accordés aux personnes entre 60 ou 75 ans, et à partir du 15 mai, ceux-ci seront ouverts pour les Français de plus de 50 ans. D’ici à la fin de l’été, tous les Français de plus de 18 ans qui le souhaitent pourront être vaccinés a assuré Emmanuel Macron.

commenter

Pub

Restez connectés

Restez connectés

Ne ratez aucune nouvelle publication...

Seneclic

GRATUIT
VOIR