Seneclic

Assane Diouf : Frap et Y’en a marre, front commun contre « le déni de justice »

La situation de Assane Diouf, qui n’est toujours pas jugé, préoccupe Frap France Dégage et le mouvement Y’en a marre. Ils ont fait face à la presse pour la dénoncer la situation de celui qui est surnommé « l’insulteur public »

Le dossier d’Assane Diouf récemment introduit en instruction est considéré comme une recul pour la justice sénégalaise selon Guy Marius Sagna et ses acolytes.

En conférence de presse ce lundi 14 décembre 2020, les activistes, le mouvement FRAPP et la famille d’Assane Diouf se sont prononcés sur la situation d’Assane Diouf arrêté au mois de juin dernier, pour injures publiques.

Le leader du mouvement FRAPP, Guy Marius Sagna estime que le dossier ne devait pas être introduit en instruction puisqu’il s’agit d’un flagrant délit.  « Ce dossier ne mérite pas une enquête », a-t-il lâché, avant de poursuivre « qu’il aurait dû être jugé dans la même semaine où il a été appréhendé. »

Avant de terminer, les activistes ont profité de l’occasion pour dénoncer les manquements de la justice sénégalaise. Ce fut le cas sur l’arrestation de 4 membres de Gno Lank, déférés durant 6 jours en prison pour simple dépôt de lettre de doléances à la Sonatel…

Avatar

Presi Cisse

commenter

Pub

Restez connectés

Restez connectés

Ne ratez aucune nouvelle publication...

Seneclic

GRATUIT
VOIR