Seneclic

Entre Oumane Sonko et Mansour Faye, qui nous ment ?

Le Ramassage de Ibou.

Je décide de faire ce ramassage exclusivement sur l’affaire Ousmane Sonko, le président du Pastef et Mansour Faye, le Ministre du développement communautaire, de l’Equité sociale et Territoriale qui a fait couler beaucoup de salives.

Épisode 1, faisons un rappel de ce qui s’est réellement passé.

Le ministre mansour Faye a été visé par une plainte auprès de l’Office national de lutte contre la corruption (Ofnac) pour sa gestion jugée nébuleuse de l’aide alimentaire d’urgence au bénéfice des couches vulnérables dans le contexte de Covid-19, mais il ne semble ne pas s’inquiéter. Le ministre du Développement communautaire et de l’équité territoriale n’entend pas déférer à une convocation de l’organe de contrôle. Il avait dit ceci: “Si l’Ofnac me convoque, je n’irai pas. L’Ofnac n’a pas vocation à convoquer un ministre. Ça ne fait pas partie de ses compétences. En tant que ministre, je ne répondrai pas”. Cette sorte arrogance doit-elle être d’un ministre de la république ? Ou parce qu’il est le beau-frère du chef de l’Etat Macky Sall ? Le président Macky Sall doit lui-même demander à son ministre beau-frère d’aller se rendre à l’Ofnac pour se faire respecter par la population gouvernée. Si toute fois ce que veut le ministre passe, nous pouvons juste dire que l’arrogance et mépris sont les tares les mieux partagées par ceux qui nous dirigent. Ces propos avancés par ce ministron par rapport à son éventuelle convocation par l’OFNAC est déplorable. Au delà de ce gus, c’est Macky qui ne respecte pas le peuple, tous ces dérapages et comportements scandaleux dérivent de sa gestion nombrilique et partisane de l’état. Mais ces partisans de la gestion sombre et véreuse peuvent encore continuer à profiter du bon temps, tant que leur mentor reste encore aux commandes. Seulement ce dernier n’en a plus pour longtemps, tout se fera jour et l’ensemble des crimes et délits des grands délinquants financiers seront exposés à la face du monde. La vie ne s’est pas arrêtée, wait and see !

Épisode 2, Et Ousmane Sonko dans tout ça ?

Comme à l’accoutumé, le leader du pastef Ousmane Sonko s’intéresse toujours aux problèmes de la nation. On dirait, le chef de l’opposition. Et concernant cette affaire de mansour Faye, il était convaincu que le ministre Mansour Faye n’est qu’un ignorant. C’est la raison pour laquelle il a affirmé que l’OFNAC n’a pas de compétence pour l’auditer sur les 69 milliards décaissés pour l’aide alimentaire destinée à la population sénégalaise dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Le leader de Pastef, repris par Libération, a réagi sur cette affaire depuis Saint-Louis, ville dont le ministre Mansour Faye est le maire. Ousmane Sonko ajoute qu’il n’est pas surpris de la réaction de Mansour Faye car il estime que “pour obtenir un poste au Sénégal, on n’a pas besoin de compétences, il suffit juste d’être l’ami ou le parent de grands hommes de ce pays”. Cependant, il demande à tout citoyen Sénégalais convoqué à l’Ofnac de refuser de se présenter car tout simplement “le ministre Mansour Faye est l’illustre exemple et qu’il est protégé par le président Mack Sall. Ceux qui sont à l’Ofnac ne sont pas son égal”, rappelle Ousmane Sonko selon qui, être le beau-frère de Macky Sall ne donne pas à Mansour Faye le droit d’impunité. Dites donc, c’est le

Sonko, député, qui refusait de parler à une commission parlementaire sur une de ses milliards d’accusations et qui demande à Mansour d’aller répondre à l’Ofnac sur la base d’accusations d’activistes désoeuvrés et aigris ? Khana dét kay. Le problème de Ousmane Sonko c’est qu’il politise

tous ceux qui lui tombent aux mains. Il attaque, critique avant de se victimiser. Mais Mansour Faye n’a pas trop tôt laissé.

Épisode 3, Mansour Faye avait-il colère ?

Cette sortie de Ousmane Sonko alors ne semble pas du tout plaire le ministre. Car aulieu de parler sur l’affaire carrément, il a préféré s’attaquer à la personne de Ousmane Sonko. Mansour Faye sur la chaîne 2STV au cours de l’émission “Matinée Bonheur”, a dit: “je n’ai pas de commentaires à faire parce que ce jeune homme (Ousmane Sonko pour le citer) ne sait pas ce qu’il dit. Lorsque tu ne sais pas, tu dois te taire”. Ainsi, s’indignait Mansour Faye qui, plus loin dira “qu’ils vont tous rendre des comptes car, un ministre doit rendre compte. Quelqu’un qui a des charges publiques est également dans l’obligation de rendre compte. On ne peut pas se dérober”, ajoutera t-il. C’était la réponse parfaite à faire, mais le ministre ne s’est pas arrêté là. Pour lui, la personne appropriée va être tenue au courant de tous ces éclairages concernant la gestion dont il s’agit exactement. “Je rendrai compte inchallah à qui de droit”. Il a, à ce titre, fait des révélations sur le leader du Pastef. “C’est vrai que je suis un beau frère du président de la République à 100% et je le revendique. Lui-même (Ousmane Sonko) est venu solliciter une audience au beau frère. Il voulait que je fasse une intervention auprès du président de la République pour son propre compte. Il m’a demandé une audience. Je l’ai reçu dans mon bureau pour une médiation auprès du chef de l’État devant témoin. Je ne vais pas entrer dans les détails. Demandez-le lui…” a révélé l’ancien ministre de l’hydraulique. Même si les propos de Mansour sont vraies, c’est n’est pas le vrai débat. Le vrai débat c’est qu’il doit respecter d’abord l’Etat du Sénégal, et les sénégalais en allant se livre à l’Ofnac. Mais toujours l’affaire n’a pas pris fin.

Épisode 4, la réponse comique et sadique de Ousmane Sonko.

Ousmane Sonko a sans doute dans sa tête cette esprit: Attaque, je cogne, et je gagne. Le patriote ne recule jamais. Il a fait une réponse du berger à la bergère. Un peu plus de 24 heures après les accusations du ministre, le leader du Pastef, est monté au créneau pour apporter une cinglante réplique. Sur sa page Facebook, le patriote a simplement traité de «menteur» le maire de Saint-Louis. Il dit à ce sujet: “Sur un autre registre, beaucoup de Sénégalais m’ont supplié de ne pas répondre aux enfantillages de Mansour Faye, tant le mensonge est évident. Mansour Faye a menti, froidement. Cet homme, en plus d’être l’un des principaux acteurs de la gestion sombre et vicieuse de son beau-frère, est le plus grand menteur que le Sénégal ait jamais vu naître. Face à lui, Pinocchio serait un nain, sauf qu’à la place du nez de ce dernier, nous avons les fleuves de sueur de Mansour Faye”. Toujours sur sa page Facebook, Sonko affirme que “Tout le monde sait que cet homme incompétent, cherche à se tirer de la posture inconfortable dans laquelle sa cupidité l’a plongé, en allumant un contre-feu. Je ne vais pas l’y aider. Pour nous, le seul débat dont les Sénégalais ne doivent pas être détournés, est celui de la reddition des comptes par tous les prédateurs de la République qui se croient immunisés du fait de leur proximité avec le président de la République” peste-t-il. Voilà alors le pourquoi j’ai dit, Sonko ne recule jamais. Il est le seul homme politique qui s’oppose farouchement au président de la république et ses hommes.

Épisode 5, Une conférence de presse honteuse.

Qu’allez vous faire si on vous traite de menteur devant tout le Sénégal ? Mansour Faye lui, a fait un appel à la presse pour montrer qu’il ne ment pas comme l’a dit Ousmane Sonko, il n’a pas lâché le patriote. Lors de ce point de presse tenu hier (vendredi) il a révélé qu’un fichier audio, qui confirme l’existence d’une audience accordée au leader des Patriotes, est en sa possession. Il nous fait savoir alors: “Cette rencontre avec la presse fait suite à la sortie virulente de Monsieur Ousmane Sonko, proférant des insultes que mon éducation et la décence m’interdisent de répéter. En préambule, je voudrais tout d’abord rappeler que l’agent de l’Etat que je suis, a l’obligation de se soumettre à tous les organes de contrôle habilités et compétents pour contrôler le travail qui m’a été confié. Aussi, rappeler que dans ma gestion quotidienne, empreinte d’éthique, j’ai toujours à l’esprit de rendre compte aux populations et à qui de droit », a-t-il affirmé. Avant d’ajouter : «Sonko a nié l’existence de l’audience que je lui ai accordée, à sa demande, allant jusqu’à m’interpeller sur la date, le lieu et le témoin en question. Je tiens à préciser ici que cette audience a bel et bien eu lieu dans les locaux de la délégation générale à la Protection sociale et à la Solidarité nationale que je dirigeais à l’époque, sis à la Rue Parchappe et ce, devant un haut fonctionnaire de l’Etat et magistrat de profession. Pour le moment je fais abstraction de l’objet de cette rencontre tout en lui laissant volontiers le soin d’apprécier l’opportunité d’en divulguer la teneur. A l’heure ou je vous parle, un élément sonore récent, qui confirme la tenue de cette audience, existe et je laisse à Sonko la prérogative de me donner l’autorisation de le mettre à la disposition de la presse et des Sénégalais », a dit le ministre. Je me demande, que vaut tous ces efforts de Mansour Faye envers la personne de Ousmane Sonko. Le ministre ne devez pas se laver devant tous les sénégalais avant de salir qui que ce soit ? Cette conférence de presse je dis, elle est honteuse. On attendait du ministre de nous dire comment il a gérer nos riz et nos milliards. Mais pas nous dire qu’il a des éléments sonores contre Ousmane Sonko.

Épisode 6, une réponse immédiate de Sonko.

Où est-ce qu’on va avec cette histoire ? Y aura t’il une fin ? Et comment ça va se passer ? Le leader du Pastef Ousmane Sonko n’est pas passé par quatre chemins pour donner son feu-vert au ministre Mansour Faye qui déclarait détenir des preuves sonores de sa demande d’audience avec le Président Macky Sall. C’est toujours dans ans un post sur sa page facebook titré “Diversion terminée. Game over” Sonko a traité Mansour Faye d’irresponsable avant de lui donner l’autorisation de publier ses preuves il dit: “Irresponsable, tel un majeur non émancipé, il a besoin d’autorisation pour poser le moindre acte. Et ça se dit ministre de la République ! Et dire que tout votre cirque ne vise qu’à démontrer, en définitive, qu’être beau-frère du Président est important dans notre République. Quelle tristesse! Si on m’avait traité de menteur tout en me mettant au défi, j’aurais immédiatement sorti toutes les preuves contraires au lieu de pitoyables supplications. Mansour, puisque je suis votre tuteur, je vous autorise immédiatement à publier, afficher, divulguer, partager, tout élément écrit, sonore, visuel à votre disposition”. On dirait que Sonko est trop sur de lui comme l’est aussi le ministre. On ne sait franchement qui croire à moins que le ministre publie les preuves comme il a l’autorisation demandé. Toutefois, Sonko ne sort toujours pas du sujet, il lui demande d’aller répondre à l’OFNAC.

Monsieur le ministre, le monde attend les preuves sonores.

Partout sur les réseaux sociaux, les sénégalais publient des sifflets montrant que Sonko a donné un feu vert au ministre Ousmane Sonko. Nous attendons tous les preuves dont parle le ministre. Le Sénégal mérite un peu de respect vis-à-vis des personnes qui nous gouverne. Cette scène théâtrale doit tout simplement mise fin. Mansour Faye doit impérativement publier les audios pour voir entre lui et Sonko qui nous ment, avant de se rendre à l’Ofnac. S’il ne publie pas, on saura que Sonko a raison.

Par Ibrahima FAYE

Seneclic.com.

Avatar

Presi Cisse

commenter

Pub

Restez connectés

Restez connectés

Ne ratez aucune nouvelle publication...

Seneclic

GRATUIT
VOIR