Seneclic

La Presse privée de son droit d’informer

La presse sénégalaise a eu sa dose hier. Depuis quelques jours, l’opposition et la société civile crient aux violations des droits des citoyens et à un recul démocratique. Hier, c’était au tour de la presse de se voir privée de ses droits les plus élémentaires. Elle a été interdite d’accès à l’Assemblée nationale pour couvrir la plénière sur la levée de l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko.

Le Secrétaire général du Synpics, Bamba Kassé, est monté au créneau après coup pour dénoncer avec la plus grande énergie la décision de la conférence des présidents de l’Assemblée nationale d’interdire l’accès des journalistes à l’hémicycle pour un jour aussi important, à savoir la levée de l’immunité d’un député.

commenter

Pub

Restez connectés

Restez connectés

Ne ratez aucune nouvelle publication...

Seneclic

GRATUIT
VOIR