Seneclic

Les larmes d’Idrissa Seck

Le nouvel homme fort qui détient les rênes du Conseil économique, social et environnemental (Cese), Idrissa Seck, a, pendant quelques minutes, laissé couler des larmes, dimanche dernier à Thiès. Ces larmes devant les responsables du parti Rewmi intriguent.

La rencontre de dimanche dernier du Secrétariat national (SN) du parti Rewmi, présidée par le président de ladite formation politique, a démarré par des larmes. Bien installé seul devant et entouré des cadres du Rewmi, Idrissa Seck, micro à la main, a pleuré pendant quelques minutes, avant de débuter la réunion par ces termes : ‘’J’avais tellement votre nostalgie. Tous, vous m’aviez beaucoup manqué.’’

Dans un premier temps, confie notre source présente à la séance de travail, le nouveau président du Conseil économique, social et environnemental (Cese) a tenté de cacher ses larmes. Mais, il n’a pu les contenir. Trahi par l’émotion, Idy, épaulé par les éléments de la Brigade d’intervention de la police (Bip), s’est levé pour aller les essuyer. S’étant ressaisi, poursuit notre interlocuteur, il a embrayé avec la décision mettant fin aux fonctions de son ex-vice-président, le député Déthié Fall.

Ses larmes, il faut le dire, intriguent et ont fait naître beaucoup de supputations. Mais, tout porte à croire que son émotion était sincère. Lui qui a pris une décision qui passe mal au sein de certains partisans. En tout cas, il pourra compter sur les coordonnateurs départementaux et secrétaires généraux nationaux qui, apparemment, acceptent sa décision de travailler et de s’engager aux côtés du président de la République Macky Sall, pour remobiliser les troupes.

Il se pourrait aussi que cette émotion soit en rapport avec sa décision de se séparer de son vice-président, le ‘’colonel’’ Déthié Fall.

Toujours est-il que, lors de cette réunion du Secrétariat national du parti Rewmi tenue au Cyber campus de Thiès, il s’est repris et a appelé à la remobilisation sur le terrain. Egalement, la question de la restructuration a été longuement évoquée. Idrissa Seck a rappelé que le travail de massification entamé par l’actuel ministre de l’Économie numérique et des Télécommunications, Yankhoba Diattara, va se poursuivre dans les prochains jours. Va-t-il travailler pour son compte ou pour celui qui l’a gratifié du ‘’fauteuil présidentiel’’ ? L’avenir nous édifiera !

Mais, en attendant, le nouvel allié du chef de l’État a promis d’organiser, dans les prochains jours, un autre rassemblement au siège du parti à Thiès. Celui-ci sera ouvert à toutes les militantes et tous les militants, et organisé sous le ‘’plus grand’’ respect des gestes barrières, a fait savoir Idrissa Seck. Lui qui, depuis l’élection présidentielle du 24 février 2019, n’a pas organisé une manifestation politique dans la ville aux deux gares a promis à ses militants d’y revenir et d’être plus proche et à l’écoute de tous.

GAUSTIN DIATTA (THIES)

Avatar

Presi Cisse

commenter

Pub

Restez connectés

Restez connectés

Ne ratez aucune nouvelle publication...

Seneclic

GRATUIT
VOIR