Seneclic

«l’union de l’opposition est une exigence, face à la mouvance présidentielle », déclare Moussa Tine

Au Sénégal, la mouvance présidentielle s’agrandit et se renforce avec l’ouverture vers d’autres formations politiques. Face à cette situation, Moussa Tine, président de l’Alliance Pencoo, a déclaré que « l’union de l’opposition est une exigence pour faire face à la majorité », dans des propos rapportés par L’Observateur.

«Il faut une coalition électorale et un front politique unique de l’opposition, comme on l’avait connu du temps du Cadre permanent de concertation (Cpc), de Bennoo Siggil Senegaal. C’est le regroupement des leaders de l’opposition qui avait rendu possible la journée du 23 juin 2011 et avait aussi fait que le pouvoir d’alors avait en face de lui une opposition forte et structurée avec un rapport de force qui pouvait lui être favorable et qui lui avait permis d’arracher un certain nombre de régime », a rappelé M. Tine dans L’Obs.

Selon lui, l’opposition sénégalaise doit imposer au pouvoir en place, un rapport de force. Membre de la coalition Taxawu Sénégal de l’ex-maire de Dakar, Khalifa Sall, Moussa Tine a estimé que l’opposition doit avoir un cadre similaire à celui du pouvoir. C’est-à-dire un bloc du même genre et de la même dimension pour pouvoir contrer la majorité présidentielle.

« L’opposition est obligée de s’unir, d’aller ensemble aux élections, sinon en réalité, avec cette nouvelle alliance au sein de la mouvance présidentielle, le pouvoir va remporter aussi bien les Locales que les législatives à venir », a-t-il fait savoir.

Avatar

Presi Cisse

commenter

Pub

Restez connectés

Restez connectés

Ne ratez aucune nouvelle publication...

Seneclic

GRATUIT
VOIR