Seneclic

Oumar Sarr et la trahison du Pds

Il fallait être à l’Assemblée Nationale pour voir la scène irréaliste qui s’y estjouée.Il s’agit du jeu de ping-pong entre les députés de la majorité présidentielle et ceux du PDS. En effet, lors de son passage à l’hémicycle, Oumar Sarr a eu droit à deux traitements : une acclamation de la part des députés de Benno Bokk Yakaar et des piques venant de ses anciens camarades du Pds. Objet de nombreuses attaques frontales de la part des députés libéraux, l’ancien n°2 du Pds a profité de son temps de parole pour répliquer à ses ex-compagnons. En effet, le maire de Dagana a administré une leçon de retenue et de bonne conduite aux députés du PDS. Il leur a demandé où ils étaient, lorsqu’il inhalait l’odeur acre des grenades lacrymogènes au nom du Pds. Pour lui, certains de ses adversaires se sont érigés en donneurs de leçon aujourd’hui, alors qu’ils étaient absents des batailles. Il rappelle avoir fait la prison à cause du Pds. Idem pour la levée de son immunité parlementaire. C’est parce qu’il a prouvé aux enquêteurs qu’il était blanc comme neige, qu’il n’a jamais été inquiété dans le cadre de la traque des biens mal acquis. Compte tenu de tout cela, Oumar Sarr trouve indigne que les gens assimilent à une trahison sa décision de répondre favorablement à l’appel du Président Macky Sall. Soutenant n’avoir trahi personne, il dit assumer totalement sa décision de rejoindre la mouvance présidentielle.

Tapis rouge pour Oumar Sarr
Restons avec le ministre des Mines et de la Géologie, Oumar Sarr, pour dire qu’au moment où il assénait ses vérités à ses ex-compagnons, la majorité présidentielle jubilait. Seydou Diouf, Abdou Mbow, Me Djibril War se sont succédé au pupitre pour souhaiter bon vent au nouveau ministre des Mines et de la Géologie. Qui aurait cru à cette scène ?

Avatar

Presi Cisse

commenter

Pub

Restez connectés

Restez connectés

Ne ratez aucune nouvelle publication...

Seneclic

GRATUIT
VOIR