Seneclic

SenCaféActu du 26 Août 2021

 

1- Hussein Habré reposera finalement au Sénégal, il sera le 2ème ex-président africain inhumé au cimetière de Yoff

Dans un avis, la famille de l’ancien Président tchadien annonce que la levée du corps est effectivement prévue ce jeudi, à 14 heures, au niveau de la mosquée omarienne. Elle sera suivie de l’enterrement, le même jour, au cimetière musulman de Yoff.

L’ancien président tchadien, Hissein Habré (1982-1990) repose pour l’éternité dans la capitale sénégalaise où il a déposé ses valises en fin 1990. Ce, après avoir été renversé le 1er décembre de la même année, par le défunt général Idriss Déby Itno. Rappelé à Dieu des suites de la Covid-19, il sera inhumé ce mercredi, au cimetière musulman de Yoff.

Mais contrairement à Amadou Toumani Touré du Mali ou encore Dawda Kairaba Diawara, père de l’indépendance de la Gambie, qui se sont tous exilés au Sénégal, après leur destitution du pouvoir, le séjour de Habré n’a pas été de tout repos. Car, près de 15 années plus tard, l’ancien homme fort de N’Djamena fut rattrapé par son passé et placé en garde à vue, dans le cadre d’une enquête pour crimes contre l’humanité durant son magistère.

Amadou Ahidjo, de Yaoundé repose au cimetière de Yoff

Le Sénégal, une terre qu’Hissein Habré ne quittera plus. Comme le souhaitait Fatime Raymonde, l’une de ses veuves, il va reposer à Yoff, aux côtés d’Amadou Ahidjo du Cameroun. Premier président de ce pays post-indépendance en 1960, il annonça, le 4 novembre 1982, contre toute attente, sa démission pour raison de santé. Suivant les dispositions constitutionnelles, le Premier ministre Paul Biya, âgé alors de 49 ans, lui succéda.

Mais suite à deux condamnations à mort par contumace pour atteinte à la sûreté de l’État, alors qu’il séjournait entre la France, l’Espagne et le Sénégal pendant ces événements, il ne rentra jamais au Cameroun et s’installa définitivement à Dakar où il est décédé d’une crise cardiaque le 30 novembre 1989. Il repose, depuis lors, au cimetière musulman de Yoff.

Si un retour sur ses terres de Garoua avait été évoqué en 2010, une telle éventualité ne semble plus d’actualité. En cause, la demande de sa veuve, Germaine. Souhaitant des funérailles officielles, elle s’est heurtée à une fin de non-recevoir de la part de l’actuel président camerounais Paul Biya. (Avec seneweb)

2- Lèpre : Près de 200 nouveaux cas recensés au Sénégal en 2020 dans 79 districts sanitaires

« Près de 200 nouveaux de lèpre ont été enregistrés en 2020 au Sénégal notamment dans les 79 districts du pays », a révélé docteur Ndèye Mbacké Kane, faisant le point sur l’endémicité des Mtn au Sénégal.

Au cours du Conseil des ministres du 3 février dernier, le président Macky Sall avait demandé au ministère de la Santé et de l’Action sociale d’engager le processus d’abrogation du cadre juridique relatif aux villages de reclassement social, « avant la fin du mois de mars 2021 », en vue de la suppression définitive de leur statut spécial.

Cette décision était motivée par « l’éradication de la lèpre, depuis 2015, qui constitue une performance notable de notre système de santé (…) ».De fait, la lèpre n’est plus un problème de santé publique depuis 1995.

Les villages de reclassement social, au nombre de neuf à travers le Sénégal, ont été créés sous la colonisation pour écarter les lépreux de la société et sont régis par une loi datant de 1976.

Mais les habitants de ces villages souhaitaient voir disparaître ce statut discriminatoire, en raison duquel ils étaient obligés de vivre en marge de la société. (Lesoleil.sn)

3- Covid-19 : “Le sang des patients guéris permet de renforcer l’immunité de ceux qui sont atteints” (CNTS)

Le Professeur Saliou Diop, Directeur du Centre national de transfusion sanguine (Cnts) a invité les patients guéris de la Covid-19 à faire des dons de sang.

En effet, selon le Professeur, “le sang qui est prélevé à partir des patients qui sont guéris contient beaucoup d’anticorps et lorsqu’il est transfusé à ceux qui souffrent de Covid-19, il permet de renforcer leur système immunitaire. Ce qui est très recherché dans le domaine médical”.

Il informe que “deux semaines après avoir été guéri de la Covid-19, le patient est autorisé à effectuer un don de sang”.

Actuellement, le Centre national de transfusion sanguine est de moins en moins fréquenté par les donneurs de sang. Selon son directeur, le Professeur Saliou Diop, “si l’on compare les 7 premiers mois de 2021, il y a une baisse de 15% par rapport au nombre de dons de sang qu’il y avait à cette période de l’année, avant la pandémie”.

Une diminution qui peut s’expliquer par le fait que certains pensent que la Covid-19 est transmissible par le sang. Le Professeur Saliou Diop rassure “qu’il n’y a pas de risque de transmission du virus par le sang. Il y a plus de 210 millions de cas de Covid dans le monde et aucun de ces cas n’a été transmis par le sang”. (Avec seneweb)

4- Pénurie du sucre : Macky doit établir les responsabilités et procéder aux sanctions ( Unacois Jappo )

l’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal a apporté quelques éclairages sur la pénurie de sucre. Pour Idy Thiam et ses collègues, cette pénurie de sucre a été planifiée et provoquée.

« Il y a un procès à tort qui a été fait aux commerçants consistant à dire qu’ils font de la rétention de stock. A quelle fin ? Qu’est-ce qu’un commerçant gagnerait à garder un produit qui est recherché par les consommateurs et qu’il peut vendre au meilleur prix ? Cela n’a aucun sens. Qu’est-ce qu’un commerçant averti qui cherche du profit et du bénéfice gagnerait à garder du sucre alors que ce sucre est demandé dans le marché », s’est-il interrogé.

Abondant dans le même sens, le directeur exécutif de l’Unacois Jappo, Ousmane Sy Ndiaye soutient qu’à chaque période de l’année, le marché doit être ouvert pour compléter ses besoins en termes d’importation contrairement à ce qu’il voit au ministère de Commerce qui attend la « date pile »

Ainsi, pour résoudre cette situation, l’Unacois Jappo invite le chef de l’État, Macky Sall, à procéder dans les meilleurs délais à un arbitrage effectif de la situation entre le ministère du Commerce et l’Unacois Jappo, clarifier définitivement la situation du marché du sucre au Sénégal et de se donner les moyens de tirer au clair cette situation tendue, difficile et nébuleuse pour situer les responsabilités afin de procéder aux sanctions nécessaires, renseigne « Sud Quotidien ».

5- Les médecins en spécialisation durcissent ton, ils décrètent à nouveau 72 h renouvelables

Le Collectif des médecins, pharmaciens, chirurgiens-dentistes en spécialisation au Sénégal, remettent ça. Ses membres décrètent à nouveau 72 heures de grève renouvelables. Ils ont tenu un point de presse ce mercredi, à l’hôpital Aristide Le Dantec. Ils n’ont pas encore trouvé écho favorable auprès du ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr.

Les grévistes, réclament le paiement des bourses et des allocations de stage rural, une effectivité de la prise en charge médicale, une rémunération des gardes, entre autres doléances.

6- Actu internationnale

– Décès Hissein Habré : Le Tchad “refuse” de rendre hommage à son ancien président

Le gouvernement tchadien a indiqué qu’”aucun hommage officiel” ne sera rendu à Hissène Habré, décédé mardi 24 août du Covid-19 à l’âge de 79 ans, à Dakar en raison “de ses condamnations et par respect pour ses victimes”.

“Le Tchad ne lui rendra aucun hommage officiel en raison de ses condamnations et par respect pour ses victimes”, a déclaré à l’AFP Abderaman Koulamallah, porte-parole du gouvernement. (senego)

– France / présidentielle : Le Pen et Macron toujours devant, selon un sondage

Dans tous les cas de figure, la cheffe du Rassemblement National et le président de la République resteraient en tête du premier tour en 2022.

Marine Le Pen et Emmanuel Macron arrivent toujours en tête du premier tour de l’élection présidentielle 2022, à égalité (24%) dans l’hypothèse d’une candidature Xavier Bertrand à droite, mais Marine Le Pen arrive légèrement en tête (26%, stable) devant Emmanuel Macron (25%, -1) s’il s’agit de Valérie Pécresse, selon un sondage Harris Interactive pour Challenges, publié mercredi 25 août. (Avec seneweb)

– Le FMI annonce l’allocation des 650 milliards de dollars de DTS, la part du Sénégal pas encore connue

a Directrice générale du FMI a annoncé hier, que l’allocation de Droits de Tirage spéciaux (DTS), d’un montant de 650 milliards de dollars, prend effet.

Le Fmi annonce le démarrage de la mise à disposition des 650 milliards de dollars de Droits de tirage spéciaux (DTS). Une allocation qui permettra aux pays de fournir des liquidités supplémentaires au système économique mondial, en complétant les réserves de change des pays et en réduisant leur dépendance à l’égard d’une dette intérieure ou extérieure plus coûteuse.
« Les DTS sont distribués aux pays au prorata de leurs quotes-parts relatives au FMI. Cela signifie qu’environ 275 milliards de dollars sont destinés aux pays émergents et aux pays en développement, dont 21 milliards pour les pays à faible revenu, ce qui représente jusqu’à 6 % de leur PIB pour certains d’entre eux », a indiqué Mme Kristalina Georgieva.

Pour l’instant, aucune précision sur la part qui reviendra au Sénégal. Mais, l’institution financière indique que les États qui en bénéficieront peuvent utiliser l’espace ainsi créé pour soutenir leur économie et intensifier leur lutte contre la crise. (avec seneweb)

7- Actu Sports

– Infantino (Fifa) appelle les clubs à la « solidarité » pour leurs stars étrangères

Le président de la Fifa Gianni Infantino a appelé mercredi à la « solidarité » quant à la mise à disposition des joueurs pour le rassemblement international de septembre, à laquelle les clubs anglais s’opposent, tout en demandant le « soutien » du gouvernement britannique sur les règles de quarantaine.

« J’en appelle à la solidarité de chaque association membre, de chaque ligue et de chaque club », a affirmé le dirigeant dans un communiqué, assurant que « la mise à disposition des joueurs pour les prochaines fenêtres internationales est une question dont l’urgence et l’importance sont capitales ».

Gianni Infantino indique également avoir écrit au Premier ministre britannique Boris Johnson pour lui « demander le soutien nécessaire, notamment pour que ces joueurs ne soient pas privés de la possibilité de représenter leur pays ».

Mardi, la Ligue espagnole (LaLiga) s’est d’ailleurs jointe aux critiques de la Premier League, en indiquant qu’elle « soutiendra les clubs espagnols qui décideront de ne pas libérer leurs joueurs ». (avec seneweb)

– Afrobasket 2021: le Cameroun battu par la Covid, le Nigeria et le Sénégal débutent bien

La deuxième journée de l’Afrobasket a vu les victoires attendues du Nigeria et du Sénégal face au Mali (81-73) et à l’Ouganda (93-55). Mais la journée a été marquée par la défaite par forfait du Cameroun face au Soudan du Sud, pour des cas de Covid dans l’équipe des Indomptables. (rfi

commenter

Seneclic

GRATUIT
VOIR