Seneclic

Touba : la police démantèle un réseau de trafiquants de faux billets

L’argent coule à flot à Touba, si ce n’est pas dans les banques, c’est dans les centres commerciaux. Au marché Ocass de la ville, les cambistes foisonnent, les taux des bureaux de change traditionnels sont même plus cotés que les banques. C’est dans ce cadre qu’un montant de 1.415.000 FCfa en billets noirs a été saisi par les éléments de la brigade spéciale de Touba. 

Deux des mis en causes I. Dieng et A. Kane ont été déférés par le juge d’instruction du premier cabinet pour contrefaçon de signes monétaires ayant cours légal au Sénégal, détention et mise en circulation en bande organisée de faux billets de banque, au Tribunal de grande instance de Diourbel, pour association de malfaiteurs détention et trafic de faux billets de banque.

Les présumés I. Dieng alias Général, commerçant de son état et A. Kane maitre coranique, étaient semble-t-il assez bien organisés pour faire circuler la fausse monnaie. Les éléments de la Brigade spéciale de Touba informé sur les intenses activités d’un réseau de trafic de faux billet de banque, ont réussi à déjouer leur plan. Suites aux investigations, les policiers ont lancé une commande de 5 millions FCfa à A. Kane, qui a envoyé F. Thioune chargé de la livraison des faux billets à hauteur de 1.415.000 FCfa en contrepartie de 500.000 FCfa.

Croyant avoir affaire à de vrais clients, le livreur est tombé dans un guet-apens et a été arrêté. Il avoue et enfonce I. Dieng le chef du réseau. Des images montrant des faux billets et billets noirs ont été découvertes dans l’appareil cellulaire de F. Thioune. I Dieng a lui, été trahi par les discussions qu’il entretenait avec F. Thioune via le réseau social Whatsapp dans le cadre de leur activité illicite.

A Kane, maitre coranique est informé de la tournure des événements ; F. Thioune lui a annoncé au téléphone que « le deal a foiré », il a éteint son portable et s’est fondu dans la nature, il est actuellement en cavale. La police poursuit la traque. En attendant l’instruction suit son cours.

Mamadou DIEYE (Correspondant)

commenter

Restez connectés

Ne ratez aucune nouvelle publication...

Seneclic

GRATUIT
VOIR